Tags : Comment le stress peut provoquer un trouble du sommeil ? ? - du sommeil eut aussi nous rendre strésser ? - Inversement est-ce-que le trouble - Quels sont les effets secondaires de l'insomnie ? -

Beaucoup d’entre nous tournent et se retournent ou regardent l’horloge quand nous n’arrivons pas à dormir pendant une nuit ou deux. Mais pour certains, une nuit agitée est la routine. Le stress et l’anxiété peuvent causer un trouble de sommeil ou aggraver les problèmes existants. Et avoir un trouble anxieux aggrave le problème.

Les troubles du sommeil se caractérisent par des habitudes de sommeil anormales qui interfèrent avec le fonctionnement physique, mental et émotionnel. Le stress ou l’anxiété peuvent causer une nuit grave sans sommeil, tout comme une variété d’autres problèmes.

L’insomnie est le terme clinique pour les personnes qui ont de la difficulté à s’endormir, à rester endormies, à se réveiller trop tôt le matin ou à ne pas se sentir bien réveillées.

D’autres troubles du sommeil courants comprennent l’apnée du sommeil (ronflement fort causé par une obstruction des voies respiratoires), le somnambulisme et la narcolepsie (s’endormir spontanément). Le syndrome des jambes sans repos et le bruxisme (grincement des dents pendant le sommeil) sont des conditions qui peuvent également contribuer aux troubles du sommeil.

Trouble anxieux ou trouble du sommeil : Lequel vient en premier ?

L’un ou l’autre. L’anxiété cause des problèmes de sommeil, et de nouvelles recherches suggèrent que le manque de sommeil peut causer un trouble anxieux.

relation stress et insomnie
Le manque de sommeil est aussi une source de stress

La recherche montre également qu’une certaine forme de perturbation du sommeil est présente dans presque tous les troubles psychiatriques. Des études montrent également que les personnes souffrant d’insomnie chronique courent un risque élevé de développer un trouble anxieux.

Risques pour la santé

Les risques d’un sommeil inadéquat vont bien au-delà de la fatigue. L’insomnie peut entraîner un mauvais rendement au travail ou à l’école, un risque accru de blessures et des problèmes de santé.

En plus de l’anxiété et des troubles de l’humeur, les personnes atteintes de troubles du sommeil présentent un risque de maladie cardiaque, d’insuffisance cardiaque, d’arythmie cardiaque, de crise cardiaque, d’hypertension artérielle, d’AVC, de diabète et d’obésité.

Traitement du trouble de sommeil

Si vous pensez souffrir d’un trouble du sommeil, consultez un médecin de premier recours, un professionnel de la santé mentale ou une clinique des troubles du sommeil. Les options thérapeutiques comprennent la médecine du sommeil et la thérapie cognitivo-comportementale, qui enseigne comment identifier et modifier les comportements qui perpétuent les problèmes de sommeil.

Les options de traitement d’un trouble anxieux comprennent également la thérapie cognitivo-comportementale, ainsi que des techniques de relaxation et des médicaments. Votre médecin ou votre thérapeute peut vous recommander un ou plusieurs de ces traitements. Pour en savoir plus sur les options de traitement.

Réduire l’anxiété, dormir profondément

Pour réduire l’anxiété et le stress :

    • Méditez. Concentrez-vous sur votre respiration – inspirez et expirez lentement et profondément – et visualisez un environnement serein comme une plage déserte ou une colline herbeuse.
    • Faites de l’exercice. L’exercice régulier est bon pour votre santé physique et mentale. Il fournit un exutoire aux frustrations et libère des endorphines qui rehaussent l’humeur. Le yoga peut être particulièrement efficace pour réduire l’anxiété et le stress.
    • Établissez la priorité de votre liste de choses à faire. Consacrez votre temps et votre énergie aux tâches qui sont vraiment importantes et divisez les grands projets en tâches plus petites et plus faciles à gérer. Déléguez quand vous le pouvez.
    • Jouez de la musique. Une musique douce et apaisante peut faire baisser votre tension artérielle et détendre votre esprit et votre corps.
    • Dormir suffisamment. Le sommeil recharge votre cerveau et améliore votre concentration, votre concentration et votre humeur.
    • Dirigez le stress et l’anxiété ailleurs. Donnez un coup de main à un parent, à un voisin ou à un bénévole de votre communauté. Aider les autres vous fera oublier votre anxiété et vos peurs.
    • Parlez à quelqu’un. Faites savoir à vos amis et à votre famille comment ils peuvent vous aider et envisagez de consulter un médecin ou un thérapeute.

Pour dormir plus profondément :

  • Faites d’une bonne nuit de sommeil une priorité. Bloquez sept à neuf heures pour une nuit complète de sommeil ininterrompu et essayez de vous réveiller à la même heure tous les jours, y compris les fins de semaine.
  • Établissez une routine régulière et relaxante à l’heure du coucher. Évitez les stimulants comme le café, le chocolat et la nicotine avant d’aller dormir, et ne regardez jamais la télévision, n’utilisez pas l’ordinateur et ne payez pas vos factures avant d’aller au lit. Lisez un livre, écoutez de la musique douce ou méditez plutôt.
  • Assurez-vous que votre chambre est fraîche, sombre et calme. Envisagez d’utiliser un ventilateur pour réduire le bruit excessif et assurez-vous que votre matelas et vos oreillers sont confortables.
  • Utilisez votre chambre à coucher comme une chambre à coucher – pas pour regarder la télévision ou travailler – et ne vous couchez au lit que lorsque vous êtes fatigué. Si vous ne vous endormez pas dans les 15 minutes, allez dans une autre pièce et faites quelque chose de relaxant.
  • L’exercice régulier vous aidera à mieux dormir, mais limitez vos séances d’entraînement au matin et à l’après-midi.
  • Évitez de regarder l’horloge. Cela peut vous rendre anxieux au milieu de la nuit. Détourne l’horloge de toi.
  • Parlez-en à votre médecin si vous avez encore de la difficulté à vous endormir. Vous pourriez avoir besoin d’une ordonnance ou d’un remède à base de plantes pour dormir.