TOP
Relaxation

Relaxation Jacobson : comprendre et appliquer cette méthode

Relaxation Jacobson

La méthode de relaxation progressive de Jacobson a été créée et développée par un psychiatre américain, le docteur Edmund Jacobson. Cette technique repose sur le principe selon lequel une relation étroite existe entre nos tensions musculaires et nos émotions. Un relâchement musculaire entraînerait le repos de l’esprit et la détente nerveuse. Cette technique consiste alors à pratiquer une série d’exercices qui favorisent la contraction et la décontraction des muscles. Comment bien appliquer cette méthode ?

Les indications et les contre-indications

La méthode de relaxation Jacobson est indiquée pour améliorer la qualité de vie. En effet, l’amélioration du rendement d’une personne, le renforcement de sa résistance physique et psychique ou encore la prévention de certaines maladies liées à l’anxiété et au stress sont autant de circonstances où cette technique peut servir. Elle est aussi proposée dans le traitement de :

Cette technique est préconisée pour traiter les maladies psychosomatiques d’origine fonctionnelle telles que :

  • l’hyperventilation,
  • la dyspnée,
  • la céphalée de tension
  • et les troubles digestifs.

Elle est également indiquée dans le traitement des troubles anxieux et des troubles de l’humeur. Outre certaines douleurs cervicales et dorsales, cette technique de Jacobson guérit aussi les troubles musculaires tels que le bégaiement.

Par ailleurs, elle est contre-indiquée dans le cas de certaines pathologies organiques telles que l’arthrite et certaines pathologies de la colonne ainsi qu’au cours de certaines pathologies psychiatriques graves telles les psychoses sévères.

Les principes et les objectifs

La méthode de relaxation de Jacobson est basé sur le principe selon lequel une tension psychique, une anxiété ou même une pensée induisent une augmentation de la tension de nos muscles. De ce fait, l’inverse est aussi vrai. En effet, si une personne arrive à se relâcher et à détendre sa tension musculaire, sa tension psychique et son anxiété diminueront, voire même disparaîtront.

Pratiquée régulièrement, cette technique évacuera progressivement les tensions musculaires. Son objectif est d’atteindre une détente physiologique profonde et complète, et ce, par le biais d’un apaisement émotionnel et psychique. Par ailleurs, comme cette méthode est une technique de relaxation active, pour obtenir un effet maximal, elle requiert un entrainement relativement long, des séances régulières ainsi que des exercices à maîtriser.

Les différentes phases

La première phase de la technique de Jacobson consiste à apprendre à localiser les différents groupes musculaires, à individualiser chaque muscle et à étudier son tonus musculaire.  On sollicite les muscles des jambes, des pieds, des épaules, des mains, des bras, du visage et du cou. Le but est de reconnaître la différence entre une détente agréable et la tension désagréable. Pour cette étape dite « active », on essaye de contracter un muscle pendant 5 à 10 secondes tout en se concentrant sur cette contraction.

Ensuite, on le relâche tout en gardant sa concentration, cette fois-ci, sur la différence entre la détente et la tension. La deuxième étape dite  « différentielle » consiste à apprendre à ne pas contracter inutilement des groupes musculaires qui ne sont pas indispensables dans la réalisation d’un acte quelconque de la vie quotidienne. Cette étape ne peut être atteinte que lorsque l’on maîtrise la première. Pour cela, l’attention est, plutôt, portée sur les groupes musculaires qui ne sont pas concernés par l’activité en cours. Le but est de les relâcher et de les détendre.

Quelques conseils pratiques

Afin de bien profiter des bienfaits de cette méthode, il est important de choisir un endroit propice. Lumière tamisée, endroit calme ou encore température modérée sont autant de gages de la réussite de cette pratique. Commencez par vous installer confortablement. Optez pour une position pratique et une surface adéquate. Vous pouvez soit vous asseoir soit vous allonger. Utilisez un oreiller pour supporter votre tête.

Évitez de porter des vêtements trop serrés. Commencez par essayer de détendre progressivement vos muscles. Adoptez une attitude passive en essayant de se concentrer sans faire d’effort.  Des séances, d’une durée d’une demi-heure, une fois par semaine, se pratiquent chez un thérapeute ou un relaxologue. Toutefois, pour maîtriser cette méthode, vous pouvez la pratiquer chez vous, pendant une vingtaine de minutes, à raison de une à deux fois par jour.

Conclusion

La méthode de relaxation progressive Jacobson figure parmi les plus réputées pour son efficacité. D’ailleurs, en Occident, depuis sa découverte et sa mise au point au début de XXème siècle, elle compte parmi les plus utilisées en médecine. Elle peut être pratiquée soit dans un but préventif soit dans un but curatif. Elle ne se maîtrise certainement pas dès la première séance. Toutefois, en répétant les exercices, on parvient plus facilement à se relaxer efficacement.

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.