Tags : Comment pratiquer la sophrologie ? - Comment se soigner avec la sophrologie ? - Qu'est ce que la sophrologie ? - Quels sont les exercices de sophrologie ? -

« La santé, c’est le plus grand des biens », alors autant la préserver, pourquoi pas au moyen de la sophrologie ?

Cette méthode verbale harmonise la conscience, en agissant sur le mental, mais aussi sur le corps. Elle est un excellent outil de développement personnel qui se diffère de la méditation par sa visée thérapeutique. Eh oui ! La sophrologie fait entrer dans un état de bien-être permanent tout en aidant à bien vivre les maladies dégénératives ou chroniques. Au même titre que l’ennéagramme, elle incite le sujet à travailler sur ses réelles valeurs. Cette discipline promet tant de merveilles et de paix. À découvrir !

La sophrologie : qu’est-ce que c’est ?

La sophrologie utilise des procédés qui vont directement agir sur l’esprit et le corps. Il s’agit par exemple des exercices de respiration et d’imagerie mentale ou de visualisation. La personne qui pratique cette activité de développement spirituel se sent momentanément connecter à son monde intérieur. Elle cherche à éprouver la satisfaction de vivre en dépit du  stress, de sa maladie ou autre problème.

La sophrologie est donc un excellent outil pour améliorer le mieux-être et la détente. Elle s’adresse à tout le monde, y compris les enfants et les adolescents. De nombreux sportifs et artistes s’en servent de leur côté pour mieux gérer le trac avant l’arrivée d’un événement de grande envergure.

Cette méthode permet de renforcer la connaissance de soi, ce qui le rend utile pour faire face aux défis du quotidien.

Sophrologie pratique
Pratique de la sophrologie

Petite histoire, la sophrologie a été inventée dans les années 60 par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo. Elle puise ses origines dans les activités comme le yoga et la méditation. Cependant, contrairement à cette dernière, l’approche psycho-corporelle en question constitue un pas crucial vers la guérison. Sa visée thérapeutique explique pourquoi elle est plus prisée.

C’est la pratique de prédilection des personnes laborieuses qui cherchent à mieux gérer le stress au travail. Sa démarche phénoménologique qui s’intéresse à l’histoire de chacun est très importante dans le cadre du traitement d’une maladie chronique ou dégénérative tel que le cancer. Comme but, elle rend compte que nous sommes nous-mêmes acteur de notre propre apaisement.

Pour mieux comprendre la sophrologie, songez à cet instrument qui repose sur 4 principes dont l’objet est de créer une interaction entre votre for intérieur et votre monde extérieur. Voici les concepts afférents:

  • Stimuler à répétition les pensées positives pour renforcer un état de bien-être
  • Considérer la forme et la capacité de perception du corps
  • Développer la réalité objective
  • Adaptation subjective du précédent principe

La sophrologie : qu’est ce qu’elle soigne ?

La sophrologie est une réelle recharge énergétique lorsque ses exercices de détente et de respiration sont pratiqués. Sa technique de futurisation améliore la qualité du sommeil, ce qui augmente la force corporelle le jour suivant. Ce procédé protège contre les insomnies répétées, sources d’angoisse et de fatigue. L’approche concernée est donc idéale pour accompagner les individus subissant des difficultés d’endormissement.

Sommeil paisible
Sommeil profond grâce à la sophrologie

La sophrologie, outre son usage à titre préventif et curatif des troubles de sommeil, assure également l’équilibre du système immunitaire. Elle aide à mieux gérer les états de manque chez les toxicomanes en travaillant sur les facteurs psychologiques.

Cette discipline reprogramme le cerveau de sorte d’atténuer le stress à l’origine de la prise de poids. Elle favorise la conscience de soi et fait manger plus sainement. Ainsi, d’une certaine manière, la séance contribue à la réduction du stockage de graisses.

D’un autre côté, la pratique libère des endorphines pour mieux dompter les douleurs.  Elle soulage par exemple la migraine, les maux de ventre ou de dos, c’est pourquoi c’est l’activité préférée des femmes enceintes et des cancéreux.

 Quels sont les exercices de sophrologie ?

La sophrologie s’appuie sur différentes techniques dont la plus connue est la visualisation. Elle ouvre à la relaxation en faisant appel à la respiration contrôlée. Mais avant tout, prenez le temps de vous isoler!

Les exercices les plus courants sont détaillés plus bas, vous pouvez vous en inspirer pour la préparation de vos séances personnalisées.

S'isoler pour faire de la sophrologie
S’isoler avant d’entamer les exercices de sophrologie

Respiration contrôlée

Une bonne respiration, c’est la base de la sophrologie, mais comment faire ? Commencez par respirer par le ventre dans l’ordre de la loi du 3 +3 = 6. Autrement dit, pendant trois secondes, vous allez devoir inspirer par le nez tout en créant une sorte de ballonnement, puis de la même durée, bloquez l’air. Pendant les six secondes restantes, passez à l’expiration par la bouche.

Décontraction musculaire

La décontraction ou le relâchement musculaire est essentiel dans la pratique de la sophrologie. Elle permet de lâcher prise jusqu’à un niveau plus important : l’état sophroliminal. Arriver à ce stade, vous vous situerez entre la situation de veille et de sommeil. Par la même occasion, vous vous laisserez submerger par des ondes alpha relaxantes.

Imagerie mentale

L’imagerie ou visualisation mentale fait passer un message positif qui va s’ancrer dans le cerveau petit à petit. À force de la réaliser, vous parviendrez inconsciemment à chasser tous les ressentis négatifs. Cette méthode aide à mieux affronter un événement anxiogène.

Comment se détendre avec la sophrologie ?

Dans la vie quotidienne, vous accumulez des tensions de tout genre, mais qui se présentent communément par une raideur musculaire. Parfois, elles se traduisent par de la fatigue mentale qui peut être soulagée à travers un simple exercice de détente.

Sophrologie
La détente dans le cadre de la sophrologie
  • La première chose à faire en phase d’entrée en sophrologie, c’est de s’asseoir confortablement, les mains sur les cuisses et le dos bien droit. Vous pouvez opter pour une position allongée.
  • Ensuite, fermez les yeux en douceur et soyez à l’écoute du battement de votre cœur, de votre respiration et du mouvement de votre corps qui a pris place à un endroit calme.
  •  Il est après coup important de se glisser dans la détente en commençant par relâcher un à un les muscles du visage.
  • Le relâchement musculaire se poursuit jusqu’aux paumes des mains, en passant par le thorax.
  • Il continue encore pour atteindre la ceinture abdominale et la colonne vertébrale.
  • Portez votre attention sur le bas du corps et plus particulièrement au nombril. Vous lâchez prise et vous complétez la relaxation par une introspection sans a priori ni préjugé.
  • Imaginez de belles choses, telles qu’un arbre et un banc où vous vous installez paisiblement en attendant que les feuilles du grand végétal ligneux tombent une à une sur vous!
  • Au bout de 20 minutes de détente, prenez trois respirations bien profondes.
  • Enfin, bougez vos orteils délicatement et remontez le mouvement jusqu’à votre visage.