Tags : Comment s'intègre les phénomènes ressentis en sophrologie ? - Comment s'intègre les phénomènes vécus en sophrologie ? - Qu'est ce que la phénoménologie en sophrologie ? -

La phénoménologie est l’une des bases de la sophrologie, une méthode de relaxation dynamique orientée vers la prise de conscience. Mais en quoi consiste exactement ce concept ? Comment fonctionnez-vous dans toutes ces conditions ? Gros plan sur la phénoménologie en sophrologie.

Qu’est-ce que la phénoménologie en sophrologie ?

Dès l’élaboration des premières relations, certains éléments extérieurs donnent déjà un aperçu de ce à quoi on pourrait s’attendre. Il est impossible d’accueillir par exemple une personne chez soi sans qu’on ait un certain préjugé relatif à sa manière de s’habiller, à son attitude… Tous les aspects visibles donnent des indices sur le vécu de cet individu.

C’est de la même façon que s’intègrent les phénomènes ressentis et vécus, ainsi que les réflexions dans la séance de sophrologie. Un dialogue après les exercices sophrologiques utilise également la même accueille. La phénoménologie dans ce cas fait accéder à une zone pluridimensionnelle au moment de la mise en rapport avec le mental et l’environnement. Elle sert à favoriser l’accès à des découvertes intéressantes sur soi, sans quoi le sophrologue ne pourra contribuer à son devoir de guide spirituel. Elle vous fait plonger dans un univers aux phénomènes de projection. Vous en prenez conscience à tel point que vous adopteriez de nouveaux comportements.

Connaissance de soi
Découvrir son profil

Quelle est l’importance de la phénoménologie en sophrologie ?

Il faut noter pourtant que la phénoménologie en sophrologie c’est l’ouverture d’esprit qui consiste à ne juger personne et à l’accepter en fonction des phénomènes vécus. Que ce soit pour vous-même ou pour votre entourage, le fait de contourner les jugements vous fera avancer dans tous les milieux (personnel et professionnel). Si vous êtes le praticien, vous tenez bien entendu compte des éléments de projection et des facteurs extérieurs pour comprendre votre patient parce que vous êtes conscient que ceux-ci vont l’aider à s’évoluer et vous l’orientez en conséquence vers cette voie.

Là nous revenons sur les racines de la sophrologie existentielle. Cette activité qui fait travailler soi-même, son esprit conscient et inconscient, implique l’entraînement personnel du praticien en premier lieu. L’attitude phénoménologique viendra en second lieu lorsque tout le monde ait fonctionné avec neutralité (non-jugement) et avec l’ouverture de la conscience.

Lorsque vous ne polluez pas par la considération de vos propres expériences votre pensée, la séance de sophrologie ne pourra que se passer mieux ! On parle ici du sophrologue, mais aussi du patient à l’écoute de ce que ce dernier a à dire. Ce praticien ne devrait pas perturber l’ordre des fonctionnements chez son interlocuteur.

Est-ce que le sophrologue doit-il parler de la phénoménologie ?

Le sophrologue, pendant une séance de sophrologie doit expliquer à son patient le concept de phénoménologie, car celle-ci sous-entend toutes les alliances sophrologiques. D’ailleurs, en l’expliquant, il va permettre à son interlocuteur de changer déjà de vision sur lui-même.

Pour ce faire, le praticien doit pouvoir rendre explicite ce qui sera bon pour lui et comment aboutir à tel ou tel résultat. Il apprend au sujet le respect des limites et l’observation de la vivance sans a priori ni jugement. Le patient pour retrouver une véritable attitude phénoménologique affichera une mimique, une posture et un regard bien déterminant. Elle sortira des schémas préalablement établis (avant la séance) par la manifestation de cet état d’esprit. Ainsi, elle sera libérée de ce regard emprisonnant qu’il a d’elle-même.

rêve sophrologie
Se libérer de sa mauvaise estime de soi et penser de manière positive

Tout cela marque l’importance de la phénoménologie en sophrologie qui conduit vers l’accès aux ressources enfouies. À la fin de la séance sophrologique, lorsque vous revenez à la réalité, vous serez à même de la transformer et à déployer vos capacités débloquées.

Quand intégrer les phénomènes et faut il rappeler le concept à tout moment ?

Il est important d’exprimer en quelques mots à la portée de tous, les invitations à se concentrer sur un point sans faire de jugement. La prise de conscience sera certainement au rendez-vous pendant les pauses parce qu’à ce moment-là l’esprit est ouvert à tous les phénomènes ressentis ou vécus. En tout cas vous pouvez soulever la problématique pendant le dialogue qui a lieu avant les exercices ou celui qui se produit après les exercices.

  • Les mots « ouverts » peuvent avoir l’aspect
  • D’invitation
  • De tournures de phrases incitant à la prise de conscience
  • Regard de la « première fois »

Lors du partage, le praticien est attentif à la manière dont le patient exprime par tous les langages. Et il n’hésite pas à rappeler le concept de phénoménologie dans le cas où les anciens réflexes reprennent le dessus. Il suffit parfois de rappeler le principe par la description de la découverte ou la reformulation d’un propos, mais d’une façon adéquate.

L’attitude phénoménologique vous aide à vous concentrer sur les solutions qui sont subjectivement justes et meilleures. Vous les trouverez vous-même tant que vous arrêtez un moment de vous focaliser sur votre objectif. Tel alors le but de la sophrologie intégrant l’interprétation des phénomènes.