Tags : Est-ce que sophrologie veut dire méditation ou yoga ? - Que savoir sur la sophrologie ? - Quelles sont les vérités sur la sophrologie ? -

Il faut admettre que ce n’est pas toujours évident de reconnaitre la sophrologie. On peut la confondre à la méditation et même au yoga. C’est ainsi que ce sont créer les idées reçues autour de la sophrologie, d’où la nécessité de lire cet article. Éclairage.

Sophrologie
La sophrologie inspirée du yoga

1ère idée reçue autour de la sophrologie : c’est une technique très ancienne

Il convient de souligner que la sophrologie est une technique assez récente. Contrairement à ce que nombreux pensent, elle ne tirait pas ses origines d’il y a plus de 5000 ans en Inde. C’est le yoga sutras qui était né en 200 avant J-C. Quant à la sophrologie, bien qu’elle puise ses racines dans cette activité et également dans la relaxation et la méditation, elle n’était inventée que beaucoup plus tard, dans les années 60. Ce beau mélange de bonnes pratiques ressort de l’imagination débordante du neuropsychiatre Alfonso Caycedo. Ce dernier a mis au point l’approche psychocorporelle favorisant la totale détente du mental et du corps.

2ème idée reçue : La sophrologie ne se diffère pas d’une consultation chez l’hypnothérapeute ou le psy

Vous pensez à tort en croyant que la séance de sophrologie c’est un peu comme une séance chez le psy ou chez l’hypnothérapeute. À vrai dire, cette activité ne s’intéresse pas vraiment aux facteurs qui ont causé telle ou telle situation. Elle ne remue pas votre passé à la manière de l’hypnose. Le sophrologue ne cherche pas à s’immiscer dans la vie que vous avez menée. Vous n’avez donc pas à décrire vos ressentis ni vos sentiments. Cela est une bonne chose si vous êtes gêné rien qu’à l’idée d’en parler. La sophrologie, en faisant la part belle à la pratique, va seulement débloquer vos pensées positives pour vous conduire vers un état de bien-être ultime.

3ème idée reçue autour de la sophrologie : « il y aura un contact physique pendant la séance ! »

Certaines personnes pensent que la sophrologie est une méthode à la fois verbale et tactile. Pourtant, c’est loin d’être le cas ! Elle ne repose sur aucun procédé impliquant un contact physique. Vous aurez à effectuer quelques mouvements sans l’aide de votre coach de vie. Ce dernier vous guidera seulement vos gestes et vos imaginations à travers sa voix.

4ème idée reçue : La sophrologie se pratique exclusivement en salle

Non ! La sophrologie ne se pratique pas seulement en salle. Vous n’avez pas à craindre que ça ne marche pas si vous ne portez pas tel ou tel vêtement ou si vous n’exercez pas l’activité à l’intérieur. A contrario, vous pouvez faire de la sophro-marche qui a lieu en pleine nature. Il est également possible de pratiquer des exercices sophrologiques chez soi, sur le lieu de travail, dans les salles d’attente… Cependant, assurez-vous que l’endroit soit parfaitement calme et reposant et qu’il y a une chaise, un tapis, un lit ou un fauteuil sur lequel vous pouvez prendre place.

 5ème idée reçue autour de la sophrologie : le but de la sophrologie c’est la relaxation

C’est plus facile de croire à l’idée reçue autour de la sophrologie telle que « cette activité a pour objet de mener à la relaxation ». Bien entendu, elle aide à bien se relaxer, mais son but est de permettre à chacun de devenir acteur des changements dans leur vie. Grâce à la sophrologie, vous allez plus facilement entrer en action et vous remettre en mouvement, voire abandonner votre comportement compulsif. Certaines personnes vont faire une croix sur leurs mauvaises habitudes alimentaires, d’autres vont arrêter de fumer.

6ème idée reçue : la sophrologie c’est de l’hypnose

La sophrologie n’est pas de l’hypnose. Elle s’inspire seulement de cette technique de la même manière qu’elle imite certaines techniques de yoga et de méditation. En tout cas, elle laisse la personne qui l’exerce l’opportunité de rester consciente. Et à la différence de l’hypnose, elle s’appuie surtout sur les mouvements respiratoires et corporels. L’hypnothérapie quant à elle, est axée sur les souvenirs, sur tous les éléments relatifs à la métaphysique.

7ème idée reçue autour de la sophrologie : abandonner les phobies en moins de trois séances

Les phobies ne disparaitront pas en moins de trois séances de sophrologie, et ce malgré que certaines personnes qui se veulent être « praticien » le proposent à travers des annonces alléchantes. Il est nécessaire de savoir distinguer un charlatan d’un véritable sophrologue. Ce genre de promesse peut en être déjà un signe donc méfiez-vous ! Il faut au moins 8 à 12 séances pour régler un problème précis avec la sophrologie (stress, phobie, douleur…).

En tout cas, la première séance de découverte apporte déjà pas mal d’avantages. Vous constaterez dès le début que l’activité améliore vraiment votre bien-être et votre humeur. N’hésitez pas donc à tester la sophrologie qui n’implique aucune prescription de médicaments. Il s’agit d’une technique naturelle de soin, mais elle ne se substitue pas à un traitement médicamenteux.