Tags : Comment bien utiliser l'ennéagramme en entreprise ? - Comment l'ennéagramme contribue au développement personnel d'un professionnel ? - Pourquoi utiliser l'ennéagramme en entreprise ? - Quels sont les avantages d'utiliser l'ennéagramme au sein de l'entreprise ? -

L’ennéagramme en entreprise fait appel à la conscience de soi-même pour servir de source de compréhension. Cet outil est vivement conseillé dans le cadre d’une stratégie de développement personnel. Utilisez-le pour tous les avantages qu’il propose. Toutefois, assurez-vous d’en faire usage à bon escient. Tour d’horizon sur ce diagramme présent dans le milieu des affaires.

Les raisons d’utiliser l’ennéagramme en entreprise

Dans la vie active, le développement personnel se traduit comme un processus de connaissance de soi. Il permet aux salariés de se sentir à l’aise en milieu professionnel. Touchant le management et les ressources humaines, cette technique favorise dans la circonstance l’atteinte des objectifs. Elle associe l’ennéagramme en entreprise et  modes d’organisation. L’objet de n’importe quelle démarche est de marier bien-être, convivialité et professionnalisme.

ambiance de travail
Bien-être et ambiance de travail agréable

Lorsque l’ennéagramme est utilisé dans la stratégie de développement personnel, il contribuera à l’augmentation de la productivité et le renforcement des performances. Son utilisation est aussi bénéfique pour l’entreprise que n’importe quel moyen. Non seulement l’approche impacte sur le rendement, mais elle facilite également la communication et les échanges interpersonnels.

L’ennéagramme met en lumière le fonctionnement cognitif, émotionnel et intellectuel d’un employé. Il favorise également le rapport avec soi-même en présentant le profil type. Pour espérer s’améliorer, une fine analyse de soi est primordiale. Toutes vos initiatives devront être axées d’abord sur ce point stratégique sans quoi vous n’obtiendrez pas de résultats satisfaisants. Le diagramme à 9 branches fournit déjà les réponses à toutes vos questions relatives aux motivations, compulsion, mauvaises habitudes, tâche à attribuer…

Application du principe de l’ennéagramme en entreprise

Les entreprises qui utilisent l’ennéagramme ne mettent pas au point un test. Ce dernier implique un long travail difficile et coûteux. De surcroît, son taux d’erreurs s’élèverait à plus de 30 % étant donné qu’il s’agit d’une approche subjective. Cela dit 1 testé sur 3 en moyenne obtiendra un résultat erroné.

Création test ennéagramme
Test ennéagramme fait appel à l’introspection

La difficulté d’accès à une information exacte est renforcée par d’autres faits. D’abord, la majorité de vos motivations au travail sont inconscientes. Ensuite, il n’est pas aisé de répondre sur soi de manière objective.

Pour ces raisons, aucun test ennéagramme n’est pour l’heure validé. Cela n’empêche l’utilisation du concept dans la vie active et même dans la vie de tous les jours. Cependant, seule une « introspection »  permettra de trouver le profil correspondant à soi-même.

Le but étant que cette connaissance vous fasse évoluer en milieu professionnel. Pour ce faire, vous entreprenez un travail de réflexion sur vous-même, puis sur les autres. Vous n’allez pas coller une étiquette pour préjuger vos collaborateurs. L’ennéagramme n’est pas prévu à cet effet, mais plutôt pour approfondir la compréhension des affaires et de ceux qui l’accomplissent.

Le mode de fonctionnement de chaque type dans l’entreprise

Chaque ennéatype poursuit un but particulier. Il convient de s’enquérir du comportement des 9 profils, y compris le vôtre afin de renouveler les ententes. Cela aide à mieux définir les tâches et les missions adaptées à l’acteur. Qui il est ? Quel travail pourrait le motiver ? Et comment entretenir une relation de travail pérenne et fructueuse avec lui ? Vos réponses se trouvent dans l’ennéagramme.

Profil 2 aidant
Profil 2 aidant : toujours à l’écoute des autres

Voici les modes de fonctionnement de chaque type dans la vie professionnelle.

1-Perfectionniste : Il fait en sorte que les choses soient bien faites et il voudrait que les autres fassent pareil.

2-Aidant : ce type 2 aide ses collègues et souhaite que ses valeurs soient reconnues.

3-Compétiteur : Il aime travailler et réussir. Proposez-lui souvent de relever un défi.

4-Original : Ce profil cherche toujours à manifester son originalité et sa créativité. Ne lui demandez pas de produire un à rythme soutenu ou d’accomplir un travail à la chaîne.

5-Savant : Cette personne avec son amour pour la sagesse et la connaissance cherche toujours à s’informer sur tout. Elle pourrait bien réussir dans le métier de documentaliste ou de journaliste.

6-Loyal : Il s’inquiète toujours de ce qui pourrait aller de travers. Accordez-lui la confiance qu’il mérite.

7-Épicurien : à la recherche de nouveautés et d’expériences palpitantes.

8-Leader : Son âme de chef lui pousse à vouloir exercer son pouvoir sur tout. Il protège les personnes qui dépendent d’eux.

9-Médiateur : C’est l’individu qui éprouve de l’empathie pour toutes les parties. En cas de différend, il s’assure tous le temps que l’on tienne compte de tous les points de vue.

Est-ce possible de changer de type ?

Vous vous demandez si à force de développer un comportement nouveau on pourrait changer de type de profil.  Cette question s’impose surtout lorsqu’on a un personnel à gérer. Pour vous répondre, si on pouvait passer d’un type à un autre, cela reviendrait à dire que l’on a un mauvais profil. Or, il n’y a ni bonne ni  mauvaise personnalité dans l’ennéagramme.

profil ennéagramme en entreprise
Les différents profils

Vous appartenez donc à une même catégorie tout au long de votre vie, et ce malgré que les ennéatypes ont un apport indispensable pour chacun d’entre eux. Explicitement, il est tout à fait envisageable d’acquérir la qualité des autres ou de poursuivre la même voie de développement qu’autrui dans la vie professionnelle. Cependant, le chemin qui a conduit vers l’intégration dans tel ou tel type s’est frayé depuis l’enfance. Voilà pourquoi, il est préconisé d’utiliser l’ennéagramme pour l’enfant. Cela permettra à ce dernier de ressortir le battant ou le leader qui sommeille en lui.